• EVALUER EN PARTENARIAT

  • Ouvrage collectif coordonné par michaôel Lambert, Céline Martin et Michel Recloux

    « Aux livres, citoyens ! » est une opération initiée par la Bibliothèque centrale et deux associations d’éducation permanente, le Centre d’Action laïque et les Territoires de la Mémoire qui associent plus de cent partenaires locaux de divers secteurs (CPAS, centres culturels, maisons de jeunes, écoles, CEC, maisons de repos...). À partir de cette expérience concrète qui se déroule sur un territoire donné (la province de Liège) depuis dix ans, des partenaires racontent, s’interrogent, et des regards extérieurs les outillent davantage.

    2014 -14,8 x 20,5 - 12 € - 978-2-87267-183-0

  • OSER ÊTRE LIBRE

  • Théâtre de la Communauté

    Depuis cinquante ans,le Théâtre de la Communauté crée des univers très grands pour des plafonds trop bas pour que des quartiers modestes, des prisons, des refuges des lieux improbables soient transformés en théâtre, pour qu’un autre public entrouvre la porte et puisse jeter un oeil afin que l’histoire de Madeleine, Mehdi, Sali, Corinne se racontent, qu’ils puissent créer une parenthèse, un espace libre, pour prendre des risques, transgresser
    afin de penser la réalité, que celle-ci s’en trouve modifiée afin de ré-imaginer notre humanité parce que telle qu’elle est là, cette humanité, elle ne nous convient pas, elle nous semble trop étroite, elle nous engage à créer, afin d’oser tenter être libres.

    CLAIRE VIENNE

    2014 -14,8 x 20,5 - 16 € - 978-2-87267-174-8

  • PEUPLE ELU, PEUPLE REVOLU (SION)

  • Arslane Klioua

    Je suis le premier des ingrats lorsque moi, Ariel Sharon, j’ose affirmer que « tous les Arabes nous haïssent », tandis que je suis dans le même temps le premier d’entre tous à savoir que nous avons privé de leur terre des millions de Palestiniens qui n’existent pas à nos yeux, nos yeux qui s’efforcent de se mutiler eux-mêmes quand ils s’obstinent, depuis l’aube israélienne, à considérer qu’il n’y avait là qu’une terre sans peuple…

    2014 - 10,8 X 18 - 8 € - 978-2-87267-173-1

    Rendez vous dans la rubrique "lu dans la presse"

  • L’ENGAGEMENT

  • Cyrille Sironval

    « … il arrive à ceux qui se battent de gagner, au contraire des résignés qui sont les éternels défaits. Les seuls combats perdus d’avance sont ceux qu’on ne mène pas. L’abstention du plus grand nombre est toujours une victoire des puissants.
    L’apprentissage de notre Histoire sociale est ainsi un combat et un champ de bataille de la lutte des classes. »

    Forts de cette conviction, Daniel Richard et Thierry Sacré (respectivement secrétaire régional et permanent de la FGTB de Verviers) ont voulu rencontrer Cyrille Sironval pour recueillir son témoignage. Né en 1922, résistant contre le nazisme, fidèle à ses engagements d’adolescent. Communiste un jour, il l’est resté toujours. « Et ce n’est pas une affaire de carte d’affiliation au Parti… » sourit-il.

    C’est cette rencontre qui est à l’origine du présent ouvrage : Cyrille Sironval décidera alors de prolonger l’entrevue initiale, de dépasser sa propre biographie pour la mettre en perspective, depuis les sources historiques des luttes ouvrières, ses propres combats qui ont traversé le siècle, jusqu’au constat sans appel de la fin du capitalisme. Sans doute ne le verra-t-il pas tomber, lui, mais les plus jeunes le verront, il en est sûr !

    2014 - 15 x 21,8 - 192 p. - 14 € - 978-2-87267-171-7

    Rendez vous dans la rubrique "lu dans la presse"

  • CITOYENNETE DES JEUNES ET PARTENARIAT

  • Ouvrage collectif coordonné par Céline Martin et Julie Reynaert

    Au départ de leur pratique de terrain, et en faisant un détour par le Québec, treize coordonnateurs de Centres de Jeunes vous embarquent dans une aventure où les expertises de chacun nourrissent à parts égales le projet collectif. Convaincus qu’il faut tout un village pour éduquer un enfant, ils proposent des pistes concrètes pour accompagner à plusieurs les jeunes dans le développement d’une posture d’acteurs critiques capables de prendre part à la vie sociale de leur communauté.

    15 x 21,7, 168 p.,12,50 €, ISNB 978-287267-168-7

  • LETTRE OUVERTE AUX FEMMES ET HOMMES POLITIQUES

  • Petit rappel (à l’ordre) élémentaire avant action

    Lucien Putz

    « … vous les hommes
    et les femmes politiques,
    vous nos élus
    nos représentants,

    (longtemps je vous ai défendus dans les conversations de salon, quand vous deveniez, dans la bouche des buveurs, des mangeurs, les boucs émissaires de tous les maux petits-bourgeois, trop d’impôts et blablabla, tous pourris et cetera, même si. Mais là maintenant, je ne peux plus, je n’y arrive plus, je ne veux plus)… »

    D’emblée, Lucien Putz annonce la couleur : avis de tempête ! Il ne s’agit pas d’un poème (même si…). D’un pamphlet peut-être.
    Ce petit livre, chargé de toute sa colère et de sa clairvoyance, il le hurle ou le chuchote. A la fois calme et enragé, il marie avec une rare intelligence le regard froid du citoyen conscient et critique, et la violence chaleureuse des hommes qui pensent qu’un autre monde est à construire. Et qu’il y a urgence.

    « Cette lettre (…) sera hurlée et rugie sur tous les tons, idéalement devant un parterre d’élus, au Parlement, par exemple. »

    Des mots caresses et des mots coups de poing à dévorer.

    Place publique, 2012, 64 p. 7 Euros - 978-2-87267-157-1

    http://www.cil.be/-Juillet-Aout-Septembre-2014-.html#102

    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20121003_00213027

    http://archives.lesoir.be/une-lettre-ouverte-aux-politiques_t-20120924-023UJ3.html

    http://edern.be/wordpress/jaccuse/

    Rendez vous dans la rubrique "lu dans la presse"

  • COMPAGNIE DU CAMPUS Quarante ans de théâtre-action

  • Ouvrage collectif coordonné par Paul Biot

    Brièvement analysé, ce qui dès le début des années 70 va constituer pour une vingtaine d’années la mécanique Campus s’articule autour de quelques critères essentiels : le travail de création collective où chacun s’implique dans la construction du spectacle ; l’ancrage dans les problèmes du temps ; la mobilité de la scénographie ; la diffusion dans les lieux de vie et de combat des spectateurs ; le débat inséré dans le processus même du spectacle ; le style : scènes rapides, la provocation par le rire, des personnages symboliques, des situations claires (la psychologie ne fait pas partie du spectacle), l’accompagnement « en vrai » par des chansons inventées pour la circonstance, des décors et une technique son et lumière réduits à l’essentiel : une pièce du Campus, c’est bien connu, ça se monte – à l’époque – en moins d’une heure et parfois devant le spectateur pour qui le montage c’est déjà le spectacle. A partir du milieu des années 80, une orientation plus attentive à la forme va peu à peu s’ajouter au processus de création collective sans rien ôter à sa pertinence.

    Voici un livre à la fois roman d’une aventure et exercice de réflexion qu’on peut lire à petits pas, ou en choisissant l’angle de vue d’une des quarante-cinq clés d’analyse proposées. L’aventure est celle d’une compagnie de théâtre-action née en 1970 sur un double élan politique : celui d’un théâtre universitaire renommé – le Jeune Théâtre de l’ULB –, et de mai 1968. La réflexion porte sur ce qui, dans les productions et les pratiques de la compagnie, est devenu la démarche de tout un mouvement, le théâtre-action.

    21/20,7 - 262 pages - 18 € ISBN 2-87267-146-3 - Code barre 9782872671465

  • MAUVAIS GENRES, MAUVAISES LECTURES, MAUVAISES GENS

  • Jean-Maurice ROSIER

    professeur à l’Université libre de Bruxelles.

    Dis-moi ce que tu lis
    Dis-moi comment tu lis
    Et je te dirai qui tu es
    Classer implique un jugement. On sous-entend dans ces taxinomies qu’il y a de bons et de mauvais livres, une manière de lire distinguée et des appropriations différenciées, condamnables, des personnes cultivées et d’autres qui manquent de classe et de raffinement.
    On feint de croire que cette identification obéit à des qualifications scientifiques. Ainsi se forment les hiérarchies culturelles. Ceux qui maîtrisent les codes culturels ont un verdict assuré quand ils s’arrogent le droit de trouver ridicules les aspirations d’évasion et de détente que procure la lecture facile des mauvais genres non légitimés : bande dessinée, roman policier, sentimental, d’espionnage, novélisation, roman-photo, roman historique…

    2010 - 136p. - 9 € - ISBN 287 267 145 5

  • Julien LAHAUT vivant

  • Jules Pirlot

    Préface de José Gotovitch

    Dans cette biographie très complète, Jules Pirlot nous fait découvrir une figure étonnante et mal connue de notre histoire sociale et politique.

    Son assassinat, le 18 août 1950, reste dans beaucoup de mémoires. Mais que connaît-on de sa vie ? Ouvrier métallurgiste, militant syndical, soldat en Russie pendant la première guerre mondiale, député communiste, déporté politique, Julien Lahaut a été de tous les combats.
    L’important travail de recherche réalisé par Jules Pirlot replace cet homme hors du commun dans les grands bouleversements que l’histoire a connus durant la première moitié du vingtième siècle.

    Cette publication commémore ainsi le soixantième anniversaire de l’assassinat de cet homme « qui avait mis le soleil dans sa poche ».

    2010 - 15/21,7 - 192p.- 12,50 € - ISBN 2-87267-142-0

    Rendez vous dans la rubrique "lu dans la presse"

  • AUX LIVRES, CITOYENS !

  • Ouvrage collectif
    coordonné par Céline Martin

    « Aux livres, citoyens ! » sonne comme un cri de ralliement et évoque en filigrane une posture offensive, celle d’une reconquête. Que s’agit-il de reconquérir ? Et comment ? Telles sont les questions auxquelles s’attèlent les rédacteurs-praticiens de cet ouvrage. Leur contribution éclaire un enjeu démocratique de taille : faire en sorte que le lecteur-citoyen entretienne avec l’objet livre et avec les textes un pacte actif, un pacte porteur de changement social, d’émancipation, d’engagements. En quoi un tel enjeu est-il vital aujourd’hui, en particulier dans la lutte contre l’extrême droite, contre l’obscurantisme ou encore contre
    l’égoïsme aveugle ? En quoi le livre est-il une ressource indispensable pour avancer dans la question sans cesse renouvelée du Juste et de l’Injuste ?

    2010 - 15/20,8 - 208 p. - 13 € - 2-87267-138-2

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50